Réseau Voltaire
Chercher
Ateneu Llibertari de Reus

 
 
2 décembre 2002
Le débat sur le droit éventuel des États-Unis et de leurs alliés les plus proches de pratiquer des actions préventives à l’étranger contre des groupes terroristes, en violant la souveraineté d’États tiers, s’étend désormais à la zone Pacifique. L’International Herald Tribune publie des extraits du discours du ministre de la Défense australien, Robert Hill, qui revendique le droit de Camberra à jouer les gendarmes du Pacifique dans la Guerre au terorrisme, aux côtés de Washington. Cette escalade révulse le professeur Chris Reus-Smit qui dénonce, dans le Sydney Morning Herald, un formidable retour en arrière du droit international et le début d’une déstabilisation globale de la région.
John Stuart Blackton soutient l’effort de son pays, les d’États-Unis, à remodeler le monde. Mais, il s’inquiète des erreurs actuelles en Afghanistan. Dans le Los Angeles Times, il plaide pour une aide accrue à la stabilisation du pays, mais avec un minimum de discrétion pour ne pas provoquer de rejet par la population. Philip H. (...)