Réseau Voltaire

Déclaration du Réseau Voltaire France

Pour répondre aux demandes de lecteurs français qui souhaitent porter les idées de Voltairenet.org dans la société française, une association « Réseau Voltaire France » vient d’être constituée. Les fondateurs ont rédigé la déclaration que nous reproduisons.
Nous ne manquerons pas de tenir nos lecteurs informés des initiatives de cette association dans les prochaines semaines.

| Paris
+
JPEG - 33.5 ko

Le gouvernement actuel de la France ne fait que poursuivre la politique du précédent et est soumis d’une façon identique à l’impérialisme des USA dont il n’est qu’une simple et obéissante courroie de transmission.

François Hollande « élu » président de la République a engagé derechef un combat politique et idéologique contre la France, son indépendance et ses valeurs républicaines.

En faisant l’éloge de Jules Ferry il s’est empressé de réhabiliter le colonialisme rebaptisé aujourd’hui « droit d’ingérence humanitaire ». Il légitime par ailleurs toutes les formes de collaboration avec l’étranger en estimant que « l’État français », construction étatique au service des nazis durant leur occupation de la France de 1940 à 1945, continuait de représenter la France [1].

Sa politique intérieure poursuit la politique précédente d’assujettissement de notre peuple à une dette virtuelle générant des intérêts insupportables, qui s’élèvent à environ 3000 € par Français et par an, enfants compris. Le paiement des intérêts de cette dette est la principale ressource d’un système bancaire entièrement dévolu aux intérêts des USA et de sa monnaie.

Il poursuit la politique de désindustrialisation massive de notre pays en offrant toutes les possibilités légales de délocalisation aux grandes industries qui ont fait jadis la prospérité de notre nation, plongeant ainsi de plus en plus les travailleurs dans le chômage, la pauvreté et le désespoir.

Sa politique extérieure ne fait que suivre fidèlement celle des USA, politique qui renoue avec des opérations militaires purement colonialistes en Afrique et au Proche-Orient, opérations militaires auxquelles le général De Gaulle avait su mettre un terme en son temps dans l’intérêt de la France. Cette politique extérieure lâche et criminelle consiste à financer, armer et former au combat des groupes se réclamant de l’islamisme, groupes créés par les USA et baptisés par ces derniers Al-Qaïda. Ces groupes armés d’une extrême violence se sont livrés en Libye aux plus horribles exactions. En Syrie, ces mêmes groupes armés par la France, les pays européens soumis aux USA et les pires dictatures royales de la péninsule arabique, se livrent aux mêmes massacres de masse, mettant un pays souverain à feu et à sang.

Pour les Français épris de droit et de justice, trop c’est trop !

- Il est urgent de recouvrer la souveraineté de la Nation en cessant de reconnaître les traités scélérats et les institutions supranationales de l’Union Européenne.

- Il est urgent de récupérer notre monnaie afin de nous mettre à l’abri d’une dette que nous n’avons contractée en aucune manière.

- Il est urgent de sortir de l’OTAN afin que notre peuple récupère son armée nationale, que des traîtres ont abandonnée au commandement d’une puissance étrangère hostile.

Français, il faut maintenant prendre conscience que la patrie est en danger et que le monde est en danger. Aucun des grands partis siégeant à l’Assemblée nationale ne prend plus la défense de la France ; les piliers historiques qui ont toujours défendu la souveraineté française, communistes et gaullistes, se sont effondrés.

Le Réseau Voltaire France s’engage à hisser de nouveau la bannière de la France.

Le Réseau Voltaire France s’engage à lutter pour :

- Recouvrer l’indépendance de la France dans l’unité de son peuple, quelles que soient pour chacun sa religion, sa conscience et surtout son obédience politique de droite ou de gauche.

- Restaurer la République et les valeurs républicaines dans l’esprit de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

- Imposer le respect du droit international défini par la Charte de l’ONU garantissant l’indépendance des nations et réaffirmé par la déclaration de Bandoeng.

Statuts de l’association Réseau Voltaire France

[1] « La France selon François Hollande », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 30 juillet 2012.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

La « solution » pour Gaza
En 2014 comme en 1948 : une seconde nakhba ?
La « solution » pour Gaza
par Manlio Dinucci
Les fonds vautours qui dépècent l'Argentine se jettent sur l'Espagne
Les fonds vautours qui dépècent l’Argentine se jettent sur l’Espagne
par Jérome Duval,Fatima Fafatale, Réseau Voltaire
 
Gaza : de quel côté se tient l'Italie ?
Gaza : de quel côté se tient l’Italie ?
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
346. Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
« Horizons et débats », 14e année, supplément au n° 16/17, 26 juillet 2014
Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
Partenaires
 
345. Conserver la souveraineté
« Horizons et débats », 14e année, n° 16/17, 26 juillet 2014
Conserver la souveraineté
Partenaires
 
Otan, offensive mondiale
« L’art de la guerre »
Otan, offensive mondiale
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire