Réseau Voltaire

Déclaration du Conseil de sécurité sur le Kurdistan iraquien

| New York (États-Unis)
+
JPEG - 33.3 ko
Tekeda Alemu
© UN Photo/Kim Haughton

Les membres du Conseil de sécurité se sont dits inquiets de l’effet déstabilisateur que pourrait avoir le projet du Gouvernement de la Région du Kurdistan de tenir unilatéralement un référendum la semaine prochaine.

Les membres du Conseil notent que le référendum prévu doit se tenir alors que se poursuivent les opérations menées contre l’EIIL (Daech) – au cours desquelles les forces kurdes ont joué un rôle essentiel – ce qui pourrait entraver l’action menée pour veiller au retour librement consenti et en toute sécurité de plus de trois millions de réfugiés et de déplacés.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur attachement à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’unité de l’Iraq et demandé instamment le règlement de toutes les questions en suspens entre le Gouvernement fédéral et le Gouvernement de la Région du Kurdistan, conformément aux dispositions de la constitution iraquienne, dans le cadre d’un dialogue structuré et d’un compromis ayant le soutien de la communauté internationale. Les membres du Conseil ont exprimé leur plein appui aux efforts menés par l’ONU pour faciliter le dialogue entre les parties prenantes iraquiennes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.