Réseau Voltaire
Réseau Voltaire
 
 
 
 
 
 
 
Pour la gloire de l'araméen Damas (Syrie) | 21 juillet 2015
En réaction au mouvement salafiste qui n’accorde d’importance qu’à l’islam et néglige les civilisations antérieures, un mouvement se fait jour au Levant en faveur d’un retour de l’araméen. Ce débat n’est pas nouveau. Il y a quelques années, il avait agité le Baas syrien. À l’époque, les partisans de l’araméen comme langue dont l’hébreu et l’arabe sont issus avaient été mis en minorité par ceux qui les accusaient de vouloir réintroduire une influence juive dans le monde arabe. Actuellement, les rapports de force s’inversent et beaucoup admettent que l’araméen est la langue de la Syrie historique, toujours parlée par certains villages chrétiens (dont Maaloula), par les Assyriens d’Irak, par les Mandéens (les disciples de Saint Jean-Baptiste) et aussi par les juifs kurdes.