Réseau Voltaire

Vols secrets de la CIA : le gouvernement espagnol a menti aux enquêteurs européens

| La Havane (Cuba)
+

L’AENA - l’organisme chargée du contrôle des aéroports espagnols et de la navigation aérienne sur l’Espagne - a documenté le passage de 47 vols secrets de la CIA, en provenance ou à destination de la base états-unienne de Guantanamo, dans l’espace aérien de l’Espagne, révèle ce lundi 12 novembre 2007 le quotidien espagnol El Pais.

Selon le quotidien espagnol, les documents remis par l’AENA au juge chargé de l’enquête sur les vols secrets de la CIA prouvent que les avions de l’agence US d’espionnage ont emprunté l’espace aérien de l’Espagne 22 fois sous le mandat de l’ex président du gouvernement espagnol José Maria Aznar et au moins 25 fois sous celui de son successeur José Luis Zapatero.

La documentation de l’organisme espagnol qui contrôle les aéroports et la navigation aérienne sur l’Espagne prouve également qu’au moins 11 de ces vols secrets de la CIA ont fait escale dans les bases aériennes espagnoles de Rota et Torrejon de Ardoz, près de Madrid, et dans celle de Moron, dans la région de Séville.

Toujours selon le quotidien El Pais, en 2002 l’AENA avait recensé 8 vols secrets de la CIA provenant de la base US de Guantanamo ou à destination de celle-ci et ayant survolé l’Espagne. Elle fait état aussi de 7 vols similaires en 2003, de 12 en 2004, de 9 en 2005 et de 9 autres en 2006.

Ces mêmes documents montrent que même en 2007, il y a eu encore 2 vols secrets de la CIA sur l’Espagne, avant le mois de février.

Les premières révélations sur les vols secrets de la CIA, ayant pour but le transfert de personnes détenues ou même enlevées dans divers pays dans le cadre de la guerre au terrorisme proclamée par l’administration Bush, avaient donné lieu à l’ouverture d’enquêtes sur la question de la part du Parlement européen et par le Conseil de l’Europe.

Pourtant, les rapports que le gouvernement espagnol avait remis à ces deux instances européennes en 2006 ne mentionnaient nullement les vols de la CIA révélés maintenant.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.