Réseau Voltaire

Le point sur la normalisation tchado-soudanaise

+
JPEG - 7 ko

Dans un rapport rédigé à quatre mois des élections législatives tchadiennes, l’International Crisis Group analyse le rapprochement survenu en début d’année entre le Tchad et le Soudan, après quatre ans de conflit armé.

En privant ainsi la rébellion tchadienne d’une base-arrière, le président Idriss Deby a stabilisé son autorité. De son côté, en jouant la carte de l’apaisement, le président Omar el-Bechir a retrouvé sur la scène régionale la place dont la Cour pénale internationale a tenté de le priver. Cependant les avancées sont fragiles et la situation reste instable.

Le lecteur zappera la dernière partie du rapport (Recommandations) qui, comme toujours avec les documents de l’ICG, ressort de la pensée normative et coloniale et non plus de l’analyse.

===

Tchad, au-delà de l’apaisement, par le Bureau de Nairobi de l’International Crisis Group. 1,5 Mo.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.