Réseau Voltaire

L’armée russe bloque partiellement l’espace aérien du Liban et de Chypre

+

L’armée russe a débuté, samedi 21 novembre 2015, un « exercice » militaire de trois jours au large de la Syrie.

L’état-major russe a demandé aux gouvernements libanais et chypriotes de détourner les vols civils et militaires de leur espace aérien méditerranéen, incluant les bases britanniques chypriotes d’Akrotiri et de Dhekelia.

Plusieurs compagnies aériennes ont décidé de suspendre leurs vols dans la région durant l’« exercice ».

Depuis le début de l’intervention militaire russe en Syrie, l’armée russe a déployé une arme nouvelle qui interrompt les communications et les commandes de l’Otan et des jihadistes dans un rayon de 300 kilomètres alentour de Lattaquié, incluant la base Otan d’Incirlik (Turquie). L’ensemble des vols civils qui longeaient la côte syrienne a été détourné et passe désormais plus loin en Méditerranée.

On ignore si l’armée russe est en train d’étendre ou non son système d’interruption des communications et commandes ennemies ou si elle va procéder à des tirs coordonnés avec la marine syrienne.

Durant cet « exercice », les trois bases militaires utilisées par l’Otan pour surveiller la situation en Syrie seront donc neutralisées. L’Alliance ignorera tout de ce qui se passera sur le terrain.

Sur la nouvelle arme russe, lire :
- « Qu’est-ce qui a tant effrayé l’USS Donald Cook en Mer Noire ? », Réseau Voltaire, 14 septembre 2014.
- « L’armée russe affirme sa supériorité en guerre conventionnelle », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 19 octobre 2015.
- « La Russie brouille les commandes du porte-avions Ronald Reagan et de la 7ème flotte », Réseau Voltaire, 2 novembre 2015.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.