Réseau Voltaire

La CIA a gelé toute aide aux « rebelles syriens »

+

Selon Reuters, la CIA a gelé toute aide aux « rebelles » syriens, bien que ceux-ci soient attaqués par les « jihadistes » [1].

Jusqu’à présent, les membres de l’Otan distinguaient les « rebelles » des « jihadistes ». Parfois, ils évoquaient des « modérés » et des « extrémistes ». En réalité, les « rebelles modérés » n’ont jamais été moins violents que les « jihadistes extrémistes ». Ainsi, dans une vidéo de propagande, un commandant de l’Armée syrienne libre (« modérée ») a-t-il mangé le cœur et le foie d’un soldat syrien et menacé de faire subir le même sort à tous les alaouites. Cette distinction sémantique renvoie à un document du MI6, antérieur à la guerre contre la Syrie, dans lequel les services secrets britanniques observent que les populations du Moyen-Orient élargi sont toutes anti-impérialistes. Cependant, pour rétablir la colonisation, il convient de s’appuyer sur des groupes « modérément » anti-impérialistes et de combattre les plus « extrémistes » avec qui il sera impossible de contrôler la région.

L’administration Trump envisage d’en finir avec tous les jihadistes, qu’ils soient catalogués « extrémistes » ou « modérés ».

[1] “Exclusive : CIA-backed aid for Syrian rebels frozen after Islamist attack - sources”, Tom Perry, Suleiman Al-Khalidi and John Walcott, Reuters, February 21, 2017.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.