Réseau Voltaire
États

Guinée équatoriale

Guinée Équatoriale
La France fait échec à l’OTAN
par Arthur Lepic
 
« Chiens de guerre »
Qui volera le pétrole de Guinée Équatoriale ?
par Arthur Lepic
Qui volera le pétrole de Guinée Équatoriale ? Paris (France) | 6 avril 2004
Eldorado du pétrole, la Guinée Équatoriale a accru son PIB de 60% en un an pour le seul bénéfice du dictateur local qui accumule résidences et comptes bancaires aux États-Unis. Mais cette soudaine richesse aiguise bien des appétits. Alors que le président Obiang a confié sa sécurité à des mercenaires commandés par l’ancien chef d’état-major de l’US Army, son rival réfugié en Espagne, Severo Moto, a recruté d’autres mercenaires, soldats perdus de l’apartheid sud-africain cette fois, pour le renverser. Mais Severo Moto, qui avait déjà échoué en 1997, a été trahi. Ses « chiens de guerre », rémunérés via un intermédiaire libanais déjà impliqué dans les affaires d’Elf au Nigéria, ont été interceptés lors d’une escale au Zimbabwe.