Réseau Voltaire

Amnesty international exige la fermeture de Guantanamo

| Téhéran (Iran)
+

Amnesty international a demandé aux Etats-Unis de fermer la prison illégale de Guantanamo.

Suite à l’annonce du suicide de trois détenus à Guantanamo, Amnesty international a exigé dans un communiqué qu’une commission d’enquête indépendante soit mise sur peid, pour enquêter sur toutes les dimensions des démarches des Américains depuis l’arrestation jusqu’à la détention des prisonniers, à Guantanamo.

Les sources officielles américaines ont annoncé que trois détenus de Guantanamo, deux Saoudiens et un Yéménite, ont été retrouvés pendus dans leur cellule, samedi matin.

Environ 500 ressortissants de 44 nationalités différentes sont arbitrairement passés par Guantanamo, sans aucun statut de prisonnier ni accès à un avocat et les efforts déployés par l’ONU, les instances internationales et les dirigeants de divers pays pour contraindre l’Amérique à fermer la prison de Guantanamo ont jusqu’à présent échoué.

Source
IRIB, service français (Iran)
Pour les programmes et heures de diffusion, consulter le site internet.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.