Réseau Voltaire

Lettre de Barack Obama au Congrès relative au Niger

| Washington D.C.
+
JPEG - 25.9 ko

Lettre du président Obama au speaker de la Chambre des représentants et au président pro tempore du Sénat.

22 février 2013,

Cher président,

Le 20 février 2013, les derniers éléments d’un déploiement d’environ 40 hommes supplémentaires sont entrés au Niger avec le consentement du gouvernement du Niger. Ils apporteront leur soutien pour la collecte de renseignement ; ils faciliteront également le partage de renseignement avec les forces françaises qui conduisent une opération au Mali et avec d’autres partenaires de la région. Le nombre total du personnel militaire US déployé au Niger est d’environ 100. Les forces récemment déployées l’ont été avec des armes afin de pouvoir assurer leur propre sécurité.

J’ai dirigé ce déploiement de forces US pour remplir des intérêts de sécurité nationale, en vertu de mon autorité constitutionnelle pour conduire la politique étrangère, comme commandant en chef des armées et comme chef de l’Éxécutif.

Je présente ce rapport dans le cadre de mes efforts pour maintenir le Congrès pleinement informé, conformément à la Résolution sur les Pouvoirs de guerre (Public Law 93-148). J’apprécie le soutien du Congrès à cette action.

Cordialement,

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.