Réseau Voltaire

Le président US a le droit de faire assassiner ses concitoyens, y compris sur le territoire US

+

L’attorney général des États-Unis, Eric Holder, a confirmé dans une lettre adressée au sénateur Rand Paul que le président des États-Unis a le pouvoir d’autoriser l’assassinat d’un citoyen états-unien, sur le territoire états-unien, sans jugement, lorsque un motif de sécurité nationale le requiert.

M. Holder écrit : « Il est possible d’imaginer une circonstance extraordinaire dans laquelle il serait nécessaire et approprié au regard de la Constitution et des lois en vigueur aux États-Unis pour le président d’autoriser les militaires à utiliser la force léthale sur le territoire des États-Unis » (cf. document joint).

Dans une autre lettre adressée séparément au même sénateur, John Brennan, nominé nouveau directeur de la CIA et en attente de sa confirmation par le Sénat, a indiqué que l’Agence ne disposait pas du pouvoir de mener de telles opérations sur le territoire états-unien. A contrario, elle peut –et elle a déjà– éliminé des personnes y compris des citoyens états-uniens, sans jugement, mais hors du territoire national.

Documents joints

 
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.