Réseau Voltaire

Le gouvernement estonien rend hommage au nazisme

+

Le ministre estonien de la Défense, Urmas Reinsalu, président de Union Pro Patria et Res Publica (IRL), a adressé, le 7 juillet 2013, un message de soutien aux membres de l’« Alliance des combattants pour la liberté de l’Estonie », réunis pour leur meeting annuel.

L’« Alliance des combattants pour la liberté de l’Estonie » rassemble d’anciens SS qui se battirent pour « préserver l’Estonie du communisme ».

En 2012, Urmas Reinsalu s’était personnellement rendu à ce rassemblement annuel sur l’île de Saaremaa. Il y avait félicité d’anciens SS pour avoir « libéré la patrie » (sic).

Depuis une dizaine d’années, l’Estonie et la Lettonie affichent leur soutien au nazisme. Ces deux États sont à la fois membres de l’Otan et de l’Union européenne, deux organisations officiellement créées sur les ruines du nazisme.


- « La présidente de la Lettonie réhabilite le nazisme », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 16 mars 2005.
- « Estonie : pour France-Info, la réhabilitation du nazisme compte moins que les déductions fiscales », par Cédric Housez, Réseau Voltaire, 31 août 2006.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.