Réseau Voltaire

Xiomara Castro aurait perdu l’élection présidentielle au Honduras

+

Le Tribunal électoral du Honduras s’apprête à proclamer la victoire de Juan Orlando Hernandez (Parti national) avec 34 % des voix, contre Xiomara Castro (Parti de la Liberté) avec 29 %. Une surprise à la fois au regard des manifestations qui ont précédé et des sondages.

Xiomara Castro est l’épouse de l’ancien président progressiste Manuel Zelaya, déposé lors d’un coup d’État organisé en 2009 par le SouthCom (Commandement central des États-Unis pour l’Amérique latine) avec l’aide d’Israël. Elle a indiqué qu’elle ne se prononcerait que vendredi sur le processus électoral.

Après avoir reçu l’ambassadeur des États-Unis, Lisa J. Kubiske, le Tribunal électoral a reconnu plusieurs irrégularités, mais dont l’ampleur ne justifie selon lui de remettre en cause le résultat du scrutin. Les observateurs de l’OEA et de l’UE ont, quant à eux, déjà validé la sincérité du scrutin.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.