Réseau Voltaire

L’armée turque a t-elle changé de stratégie ?

+

L’Armée arabe syrienne a repris la ville de Kassab qui était occupée par des mercenaires du Front Al-Nosra (Al-Qaïda) et de l’Armée de l’islam (pro-Saoudien).

Les jihadistes, qui étaient entrés en Syrie accompagnés par l’armée turque [1], ont été —pour la première fois en trois ans— empêchés de se replier en Turquie par la même armée turque qui a fermé sa frontière. Ils se sont donc dispersés dans la campagne avoisinant Idleb.

Tout semble indiquer que l’armée turque a changé de stratégie et a cessé son soutien aux Contras après la percée de l’Émirat islamique d’Irak et du Levant (ÉIIL) en Irak. Une victoire des mercenaires en Irak déboucherait sur la partition du pays en trois États indépendants dont un Kurdistan appelé à s’étendre sur la Turquie actuelle.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.