Réseau Voltaire

L’Arabie saoudite ne peut ou ne veut plus payer de troupes étrangères

+

L’Arabie saoudite a fait savoir aux troupes du président Hadi du Yémen —y compris BlackWater/Academi— qu’elles devaient trouver un autre sponsor et a cessé de les rémunérer, indique la chaîne de télévision iranienne en langue arabe Al-Alam.

Cette décision pourrait être motivée soit par la crise financière qui secoue le royaume ou soit par une vision réaliste du conflit reconnaissant la victoire de l’opposition. Cette seconde hypothèse permettrait un réchauffement des relations entre la famille des Saoud et les États-Unis.

Quelque soit son motif, si cette décision était étendue aux jihadistes en Syrie et en Irak, elle marquerait à moyen terme la fin de la guerre régionale.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.