Réseau Voltaire

Arabie saoudite : l’ex-prince héritier assigné à résidence

+

Selon le New York Times, le prince Mohammed ben Nayef Al Saoud, qui était héritier le couronne jusqu’à la semaine dernière, aurait été assigné à résidence.

Plusieurs responsables officiels ont fermement démenti que le prince ait été mis aux arrêts, ce qui semble indirectement confirmer qu’il ne fait pas l’objet d’une mesure judiciaire, mais administrative.

À son palais, ses gardes du corps ont été relevés de leurs fonctions et remplacés par des fidèles du nouveau prince héritier, Mohammed ben Salmane Al Saoud.

Les institutions saoudiennes sont en train d’amorcer un virage laïc qui suppose notamment de dissoudre le « Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice » (police des mœurs).

« Deposed Saudi Prince Is Said to Be Confined to Palace », Ben Hubbard, Eric Schimitt & Mark Mazzetti, The New York Times, June 28, 2017.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.