Réseau Voltaire

500 millions de dollars pour la prochaine guerre contre la Syrie

+

Le Süddeustche Zeitung a mis a jour un transfert d’armes du quartier général des Forces aériennes états-uniennes en Europe, situé à Ramstein (Allemagne), en direction de « rebelles » syriens.

Les armes, principalement des kalachnikovs et des mortiers avec leurs munitions, ont été transférées de l’arsenal de la Navy de Crane (Indiana) à l’arsenal de l’armée de Terre US de Miesau (Allemagne).

Ce trafic est la continuation de l’opération Timber Sycamore (bois de sycomore) élaborée par le général David Petraeus lorsqu’il dirigeait la CIA. Il a débuté en 2013, c’est-à-dire bien avant la création de Daesh. Le rôle de la base de Ramstein a été révélé, en décembre 2015, par le journal serbe Večernje Novosti.

À la veille des élections fédérales allemande, le Süddeutsche Zeitung s’intéresse particulièrement à l’aspect juridique de sa découverte.

Le Commandement US des Opérations spéciales a demandé aux quatre sociétés sous-traitantes de ne pas déclarer la nature des cargaisons transportées sachant que le gouvernement allemand pourrait s’opposer à un tel trafic sur son territoire. Le procureur général allemand a ouvert une enquête préliminaire pour déterminer si le Pentagone et le gouvernement Merkel ont bien respecté le droit allemand.

Au demeurant, la législation allemande interdit le transfert d’armes vers des pays en guerre. Or, le gouvernement Merkel a déjà autorisé le transfert d’armes vers l’Arabie saoudite dans le cadre du trafic mis en œuvre par l’Azerbaïdjan et sa compagnie aérienne Silk Way. Il ne pouvait pas ne pas savoir que les jihadistes en Syrie étaient les destinataires finaux.

La base de Ramstein a déjà été mise en cause dans l’affaire des enlèvements et des prisons secrètes de la CIA, ainsi que dans des assassinats ciblés par drone au Moyen-Orient élargi. Ni les magistrats, ni les parlementaires n’ont été autorisés à accéder à cette base en vertu de l’accord d’extra-territorialité dont toutes les forces états-uniennes bénéficient en Allemagne.

Mais le plus intéressant est une découverte incidente du quotidien allemand dont il n’a pas mesuré l’importance : selon des documents de l’armée US, le Pentagone a lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 500 millions de dollars d’armement ex-soviétique. Ce contrat a été attribué en août 2017. La destination de certains chargements d’armes a alors été modifiée pour la Croatie.

Après le « printemps arabe », Al-Nosra et Daesh, le Pentagone planifie une nouvelle guerre contre la Syrie, en s’appuyant cette fois sur des troupes kurdes auxquelles ces 500 millions de dollars d’armement sont destinées. Ce nouveau conflit devrait éclater dans les prochaines semaines, après l’annonce de l’indépendance du Kurdistan irakien.

Heikle Fracht aus Ramstein”, “Millionen Schuss Munition für Kalaschnikows”, Frederik Obermaier & Paul-Anton Krüger, Süddeutsche Zeitung, 12. & 20. September 2017.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.