Vers une relance du Guam contre la Russie
Réseau Voltaire

Vers une relance du Guam contre la Russie

+

Les parlements de Géorgie, Moldavie et Ukraine ont tenu une conférence commune à Chisinau, le 2 mars 2018.

Dans une déclaration commune, les présidents ont dénoncé l’occupation de leurs trois pays par l’armée russe (Ossétie du Sud et Abkhazie, Transnistrie, Crimée et Donbass) [1].

Les parlementaires, qui s’exprimaient entourés de responsables états-uniens, ont annoncé la relance de l’Organisation pour la démocratie et le développement (dite « GUAM » pour Géorgie, Ukraine, Azerbaïdjan et Moldavie).

L’Azerbaïdjan ne participait pas en tant que tel à cette conférence. Il ne contrôle pas le Haut-Karabagh (soutenu par l’Arménie, allié de la Russie).

Le Guam avait été créé sous l’impulsion de Bill Clinton et de George W. Bush afin de construire des pipe-lines contournant la Russie et de les sécuriser militairement. Ce projet n’a pas été réalisé, et l’organisation a disparu.

[1] “Moldova, Georgia, Ukraine Decry Russian Presence”, Associated Press, March 2, 2018.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.