Réseau Voltaire
ONG

Federalist Society

 
 
L’administration Bush 2
Alberto Gonzales, le juriste de la torture
Alberto Gonzales, le juriste de la torture Paris (France) | 22 novembre 2004
Le président George W. Bush a nommé son fidèle conseiller, Alberto Gonzales, secrétaire à la Justice de la nouvelle administration. Après avoir été l’avocat d’Enron, il avait rendu des décisions à la Cour suprême du Texas outrageusement favorables au lobby de l’Énergie, puis, à la Maison-Blanche, il avait protégé le secret du Groupe Cheney sur l’Énergie. Le nouveau ministre s’était surtout illustré en affirmant que le Texas n’était pas tenu d’appliquer la Convention de Vienne, puis en affirmant que les États-Unis ne sont pas tenus par la Convention de Genève. Membre d’une association d’extrême droite, la Federalist Society, M. Gonzales a déjà mis en place des juridictions d’exception et généralisé l’usage de la torture. Il se propose maintenant d’épurer le département de la (...)
 
 



Articles les plus populaires
Alberto Gonzales, le juriste de la torture
Alberto Gonzales, le juriste de la torture
L’administration Bush 2
 
Spencer Abraham, un homme de confiance
Spencer Abraham, un homme de confiance
La bombe et le pétrole
 
Michael Chertoff et la raison d
Michael Chertoff et la raison d’État
L’administration Bush II