Réseau Voltaire
Personnalités

Mehlis, Detlev

 
Scandale international
La commission Mehlis discréditée
par Talaat Ramih
La commission Mehlis discréditée Paris (France) | 9 décembre 2005
La mission d’assistance judiciaire auprès de la Justice libanaise, confiée par le Conseil de sécurité de l’ONU à Detlev Mehlis, s’est transformée en commission d’enquête internationale, puis en parquet international. Elle est devenue un instrument des néoconservateurs et a mis la Syrie en accusation, lui imputant l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Cependant, ainsi que le relate Talaat Ramih, les manipulations de M. Mehlis ont éclaté au grand jour et il a été contraint de démissionner dans la honte et la confusion. La preuve est faite que le dossier contre la Syrie est vide, mais Washington ne s’en soucie pas plus que des rapports d’Hans Blix montrant qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massive en Irak.
 



Articles les plus populaires
La commission Mehlis discréditée
La commission Mehlis discréditée
Scandale international