Réseau Voltaire
26 février 1993

Premier attentat contre le World Trade Center

+

Le 26 février 1993, à midi, une voiture piégée explose dans le sous-sol du World Trade Center, à New York, tuant six personnes. La bombe fait trembler les immeubles qui ne tombent pas. Un témoin dira : « J’ai cru qu’un avion avait frappé les tours », tandis que le gouverneur Mario Cuomo déclare à la télévision : « Nous avons le sentiment d’avoir été violés ; nul peuple n’a jamais osé nous faire cela, nous pensions être invulnérables. » Des milliers d’employés sont prisonniers des bâtiments envahis par la fumée et dont l’électricité est coupée. En 1995, sheikh Omar Abdel Rahman, qui vivait tranquillement à Brooklynn sous la protection du FBI, sera condamné à perpétuité pour avoir « inspiré » l’attentat. Il avait également suscité l’assassinat du rabbin d’extrême droite Meir Kahane et entretenait des rapports avec Oussama Ben Laden, au vu et au su de la CIA. Le 26 février 1993, la voiture était garée dans la partie réservée au Secret Service du parking souterrain du World Trade Center.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.