Réseau Voltaire

L’armée polonaise sous protectorat germano-US

+

L’armée allemande installe à Rostock le quartier général de l’Otan chargé de coordonner une éventuelle guerre navale contre la Russie (photo), ainsi que le quartier général joint des flottes allemande et polonaise.

La Pologne, qui dispose d’une côte sur la mer Baltique, a confié la gestion de sa marine à l’Allemagne.

L’Allemand ThyssenKrupp Marine Systems devrait vendre trois nouveaux sous-marins à la Pologne pour une valeur d’environ 2,4 milliards d’euros. Cependant les règles européennes d’appel d’offres contraignent Varsovie à prendre en considération les propositions française (Naval Group, ex-DCNS) et suédoise (Kockums, filiale de Saab).

En 2002, grâce aux conseils de l’avocate Christine Lagarde du cabinet Baker & McKenzie, la Pologne avait rompu des négociations avec Airbus et Dassault pour lui préférer Boeing et Lockheed-Martin. Les fonds européens octroyés pour hausser l’agriculture polonaise au niveau de l’Union européenne avaient été utilisés pour des achats d’aéronefs et pour payer le contingent polonais de l’opération US contre l’Irak.

Fin 2016, l’armée polonaise avait soudainement rompu des négociations avec Airbus hélicoptères pour l’achat de 50 Caracals. Elle avait alors privilégié l’États-unien Boeing. Considérant l’appel d’offres truqué, Airbus avait porté l’affaire devant l’Institut d’arbitrage de la Chambre de Commerce de Stockholm.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.