Réseau Voltaire
Édition spéciale - Liberté d’expression

Lettre ouverte de Mordechai Vanunu

Le pacifiste israélien Mordechai Vanunu a été arrêté en Israël le 18 novembre 2005 et placé en garde à vue, puis libéré. Il vient d’être inculpé pour avoir rencontré des personnalités étrangères et avoir accordé plusieurs entretiens, dont un à Silvia Cattori pour le Réseau Voltaire. Il vient de nous adresser une lettre ouverte que nous reproduisons ici.

| Jaffa/Tel Aviv (Palestine/Israël)
+
JPEG - 14.3 ko
Mordechai Vanunu

Chers amis,

Le 15 janvier 2006, je suis convoqué devant un tribunal israélien. Je suis inculpé pour 21 prises de parole ou rencontres avec des étrangers, non autorisées, paraît-il, par Israël. Ces restrictions m’ont été imposées le 21 avril 2004, lors de ma libération après 18 ans d’isolement en prison.

Je demande à tous mes amis et à ceux qui me défendent dans le monde entier de manifester leur soutien en cette occasion décisive. Ce procès se focalisera sur un sujet : la liberté d’expression. J’ai besoin de vous pour envoyer des informations sur l’expérience historique de votre pays en la matière, et la façon dont est traitée là-bas, devant les tribunaux, la liberté d’expression.Cela permettra de faire état de précédents, et peut-être, de montrer des exemples à suivre au système démocratique israélien. J’aimerais aussi pouvoir invoquer ce qui se passait dans les tout premiers États démocratiques, la Grèce et la République romaine. Quel accueil réservait-on aux discours de philosophes grecs tels que Platon, Socrate, Aristote ? Si vous avez entendu parler de persécutions et de répression de la liberté d’expression dans les sociétés contemporaines, veuillez me faire parvenir les éléments de la défense des victimes, et leurs argumentations, ainsi que des poèmes, éventuellement. Tout cela sera transmis à mon avocat, et j’en ferai état pendant le procès. Je pense que ce procès sera décisif parce que nous mettons la démocratie israélienne au défi de prouver que ces restrictions sont compatibles avec les règles démocratiques en vigueur dans le reste du monde. C’est le droit de chaque être humain que d’exercer sa liberté de parole sans aucune restriction.

Merci d’avance pour votre aide. Nous avons l’espoir de gagner dans notre résistance contre cet ordre barbare.

Pour répondre à Mordechaï Vanunu, écrivez en anglais ou en hébreu à la boîte mail ouverte à son attention par le Réseau Voltaire, qui transmettra : [email protected]

Version française par tlaxcala.

Mordechaï Vanunu

Militant pacifiste israélien.

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.