Réseau Voltaire

La 33ème réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la conférence islamique s’est ouverte à Bakou

| Téhéran (Iran)
+

La trente-troisième réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) s’est ouverte lundi avec un discours inaugural du président azéri Ilham Aliyev.

Le ministre iranien des affaires étrangères Manouchehr Mottaki participe, a la tête d’une importante délégation, aux travaux de cette 33ème réunion qui se tient à Bakou (Azerbaïdjan) du 19 au 21 juin 2006.

Lors de cette session, placée sous le thème « Harmonie dans les droits, les libertés et la justice », l’Algérie, dont la délégation sera conduite par le ministre d’Etat Bouguerra Soltani, présentera « son expérience en matière de paix et de réconciliation nationale », a précisé la même source, ajoutant qu’« elle plaidera en faveur de l’adoption d’une convention internationale globale sur la lutte contre le terrorisme international qui établisse une distinction entre le terrorisme et le droit légitime des peuples à lutter pour la liberté et l’indépendance ».

« Les chefs de la diplomatie et représentants des 57 pays membres de l’OCI consacreront leurs travaux, notamment, aux moyens de suivi et de mise en œuvre du programme d’action décennal adopté lors du 3ème sommet extraordinaire tenu à La Mecque en 2005, et permettant de faire face aux défis auxquels le monde musulman se trouve confronté au 21ème siècle », a-t-on précisé de même source.

Relever ces défis, souligne la même source, passe par « l’adoption d’une vision à long terme reposant sur la coopération et une vision islamique commune, notamment en matière de développement social, de croissance économique, de lutte contre la pauvreté, le chômage, les maladies chroniques et les pandémies, ainsi que toutes les formes de marginalisation conformément à la déclaration de Ouagadougou ».

La conférence sera également l’occasion d’examiner la décision de « création d’une équipe gouvernementale ouverte à toute adhésion, chargée de la réforme de l’OCI dans le cadre du suivi des décisions du 3ème sommet extraordinaire de l’organisation ».

La question palestinienne sera à l’ordre du jour de ces travaux, au cours desquels l’Algérie réitérera « sa position immuable à l’égard de la cause palestinienne » et « réaffirmera son entière solidarité avec le peuple palestinien et son soutien inconditionnel à l’Autorité palestinienne et à ses institutions ».

« Elle ne manquera pas », ajoute la même source, « de saluer les efforts de dialogue interpalestinien visant à mettre en place un gouvernement d’union nationale ». Les participants aborderont également les questions liées aux foyers de tension dans le monde musulman, notamment la situation en Irak, au Liban, en Syrie, en Somalie et au Soudan.

Enfin, pour l’Azerbaïdjan, pays hôte, cette occasion sera mise à profit pour coopérer plus étroitement avec les Etats de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), dans le but d’obtenir leur soutien dans le conflit du Nagorno-Karabakh et des 7 régions, occupés par l’Arménie voisine.

L’Azerbaïdjan déploie actuellement des efforts pour le rétablissement de sa souveraineté, dans le but d’aborder cette question au sein des organisations internationales, y compris l’OCI, l’OSCE et l’ONU. Un processus de négociations est engagé pour le règlement de ce conflit.

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.