Réseau Voltaire

Le président du groupe démocrate au Congrès serait officier de renseignement militaire israélien

| Washington D. C. (États-Unis)
+

Note de la rédaction : en décembre 2008, Rahm Israel Emanuel est devenu le chef du cabinet de Barack Obama.

Le nouveau groupe démocrate (Democratic caucus) à la Chambre des représentants du Congrès des États-Unis a élu Rahm Emanuel pour le présider. Ancien danseur professionnel, M. Emanuel fut le trésorier de la campagne présidentielle de Bill Clinton, puis son directeur politique à la Maison-Blanche. Il fut l’un des principaux artisans de l’Accord de libre-échange des Amériques et aurait joué un rôle dans les négociations de Wye River sur le Proche-Orient. Il a inspiré le personnage complexe de Josh dans la célèbre série télévisée The West Wing (version française : À la Maison-Blanche). Il est aujourd’hui élu de Chicago (Illinois).

D’origine israélienne, il a acquis la nationalité états-unienne à l’âge de 18 ans. Engagé volontaire lors de l’opération Tempête du désert (1991), Rahm Emanuel (alors âgé de 32 ans) a servi pour la défense d’Israël contre une éventuelle attaque irakienne. Accusé par la suite d’être officier de Tsahal et d’être soumis à une double allégeance, M. Emanuel a fait valoir qu’il n’avait pas servi sous l’uniforme. En réalité, selon nos informations, il serait membre d’Amal, le service de renseignement militaire de Tsahal.

Rahm Emanuel est le fils de Benyamin Auerbach. Le 17 septembre 1948, M. Auerbach participa, sous l’autorité de Yitzhak Shamir, à l’attentat qui coûta la vie au comte suédois Folke Bernadotte (médiateur de l’ONU en Palestine) et au colonel français André Sérot (observateur militaire de l’ONU). C’est ce double assassinat qui mit fin au projet d’État binational en Palestine et qui transforma la nature même de l’État d’Israël par rapport à ce qui avait été décidé par l’ONU.

Le frère cadet de Rahm Emanuel, Ari Emanuel, est l’agent de Michael Moore à Hollywood. Il a encouragé ce dernier à pointer la responsabilité supposée de l’Arabie saoudite dans les attentats du 11 septembre 2001 dans son célèbre film Fahrenheit 911, dont le Parti démocrate assura la diffusion.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.