Réseau Voltaire
| Paris (France)
+

« Nous tenons à préciser que Paris Biotech Santé n’a aucun lien de quelque nature que ce soit, avec l’Arche de Zoé. Des propos affabulateurs ont été véhiculés dans certaines communications écrites et n’ont aucune réalité. Nous rappelons en effet que les activités de Paris Biotech Santé sont entièrement dédiées à l’aide à la création d’entreprises dans le domaine de la santé humaine.

Les projets accompagnés et soutenus par Paris Biotech Santé sont scientifiques, dans le domaine du médicament, du dispositif médical et du service aux patients et ce en France. La liste de ces projets ainsi que des différents partenaires et soutiens de Paris Biotech Santé est publique et consultable sur le site Internet de Paris Biotech Santé.

Les dépenses engagées ne concernent que les projets choisis par un comité d’évaluation, composé de membres indépendants qui évaluent les projets soumis à titre gracieux.

Dans le cadre du dispositif légal, les comptes de Paris Biotech Santé sont audités par les autorités de tutelle. Ils sont contrôlés par un expert comptable et un commissaire aux comptes.

On ne peut que regretter ces propos erronés et les amalgames inexacts faits par certains affabulateurs de par le fait qu’un salarié de Paris Biotech Santé à titre professionnel, soit également et indépendamment, à titre personnel, membre de l’Arche de Zoé. »

NOTE DE LA RÉDACTION :

Paris Biotech Santé, qui n’avait pas souhaité répondre à nos questions avant la publication de notre article, a choisi une étrange ligne de communication. Au lieu de déclarer avoir été abusé par l’Arche de Zoé, au même titre que les familles d’accueil, il assure n’avoir aucun lien d’aucune sorte avec l’association, souligne que ses statuts ne lui permettent d’agir qu’en faveur de la création d’entreprises dans le domaine de la santé humaine et que ses dépenses ne peuvent être engagées qu’après avis favorable de son Comité d’évaluation.

Vu que nous n’avons jamais mis en cause Paris Biotech Santé au motif que sa directrice adjointe est responsable de l’Arche de Zoé, mais pour toute autre chose, ce communiqué ne fait qu’accroître notre perplexité. En effet,
(1) la Zoe’s Ark Foundation Inc. à Melbourne a préalablement publié avoir reçu une dotation financière de Paris Biotech Santé,
(2) l’adresse courriel légale de l’association est domiciliée à Paris Biotech Santé.

Nous réitérons donc nos questions au professeur Olivier Amedée-Manesme : « La dotation financière de Paris Biotech Santé a t-elle été approuvée par le Comité d’évaluation ? Pour quelle raison Paris Biotech Santé a accordé une domiciliation légale à l’Arche de Zoé ? ». Et notre question au docteur François Sarkozy : « Avez vous approuvé le programme Arche de Zoé au sein du Comité d’évaluation de Paris Biotech Santé où vous siégez ? ».

PARIS BIOTECH PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE MENSONGE

« L’Arche de Zoé et les mensonges de Paris Biotech Santé », Réseau Voltaire, 3 décembre 2007.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.