Réseau Voltaire
6 février 1973

Les dérogations meurtrières du CES Pailleron

+

Le 6 février 1973, un incendie se déclare dans le lycée de la rue Pailleron, dans le XIXème arrondissement de Paris. Il fera 20 morts, dont 16 enfants, tous ensevelis sous les décombres du bâtiment, qui s’est effondré en quelques minutes. Le lycée était construit de telle sorte qu’il ne pouvait résister plus de 15 minutes au feu. Les familles des victimes se constituent en association et mènent une longue lutte, à la fois contre le ministère de l’Éducation Nationale et deux compagnies d’assurances. Elles obtiendront la condamnation à des peines de prison, assorties de sursis et aujourd’hui amnistiées, du directeur des constructions scolaires ainsi que la démolition ou la réfection de quelques 875 CES « de type Pailleron » construits à la hâte et au mépris des normes. Ou plutôt, en conformité avec des normes qui avaient été préalablement assouplies et assorties de mesures dérogatoires afin de ne pas géner les promoteurs.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.