Réseau Voltaire
Déclaration du XVe Congrès du Parti communiste de la Fédération de la Russie

Ne touchez pas à la Syrie !

| Moscou
+
JPEG - 35.9 ko

La Syrie est en en état de guerre depuis plus de deux ans. Ce n’est pas une guerre civile, contrairement à ce dont les médias occidentaux —depuis longtemps devenus des armes d’intoxication de l’OTAN— essaient de nous convaincre. Il s’agit d’une véritable agression étrangère. Cependant ce ne sont pas les armées de l’OTAN qui la mènent, mais leurs auxiliaires.

Ce nouveau type de guerre coloniale est mené par des bandes de mercenaires, recrutés ici et là au Proche-Orient. Ceux-ci sont financés, entraînés et armés par les agences de renseignement occidentales et leurs alliées du Proche-Orient.

Les principales victimes de cette guerre sont des civils —femmes, enfants et personnes âgées—. Vaincu dans les combats contre l’Armée arabe syrienne restant fidèle à son serment, son peuple et aux dirigeants du pays, l’envahisseur a commencé à utiliser une stratégie d’intimidation de la population. Tous les jours, dans les villes de Syrie, ici et là retentissent des explosions, tous les jours des gens meurent.

Les gouvernements des pays occidentaux font preuve d’une hypocrisie sans limites. Ils déclarent publiquement la nécessité d’une lutte décisive contre le terrorisme international, tout en recourant à des groupes de terroristes les plus odieux pour anéantir la Syrie et sa population.

Le seul crime que les Occidentaux et leurs alliés du Proche-Orient reprochent à la Syrie est de poursuivre une politique étrangère indépendante qui soutient la juste cause de la libération de la Palestine et entretient des liens amicaux avec l’Iran. C’est pourquoi, sous prétexte de lutte pour la liberté et la démocratie, l’impérialisme international vise ouvertement à renverser le gouvernement légitime de ce pays.

Le XVème Congrès du Parti communiste de la Fédération de Russie rappelle que la Syrie avait depuis longtemps des relations amicales avec notre pays. C’est l’un des alliés les plus fiables de la Russie au Proche-Orient. Aujourd’hui, elle fait l’objet d’une agression extérieure, y compris parce qu’elle est fermement attachée à poursuivre ses liens historiques avec la Russie.

Les communistes russes expriment leur solidarité avec la lutte courageuse du peuple syrien contre le néo-colonialisme. Nous exigeons que le gouvernement de la Fédération de Russie fournisse à la Syrie un soutien politique et financier indispensables pour rejeter l’agression étrangère.

Le peuple syrien vaincra !

Traduction
Edouard Feoktistov

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

La « solution » pour Gaza
En 2014 comme en 1948 : une seconde nakhba ?
La « solution » pour Gaza
par Manlio Dinucci
346. Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
« Horizons et débats », 14e année, supplément au n° 16/17, 26 juillet 2014
Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
Partenaires
 
345. Conserver la souveraineté
« Horizons et débats », 14e année, n° 16/17, 26 juillet 2014
Conserver la souveraineté
Partenaires
 
Otan, offensive mondiale
« L’art de la guerre »
Otan, offensive mondiale
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
Ukraine, objectif centré
« L’art de la guerre »
Ukraine, objectif centré
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire