Réseau Voltaire

Le Parlement irakien enquête contre les agressions turques

+

Le parlement irakien a confié à sa Commission de la Défense la responsabilité d’enquêter sur les dernières attaques turques.

Depuis plusieurs années, la Turquie maintient illégalement des troupes sur le territoire irakien, comme elle fait à Chypre et en Syrie. Au cours des dernières semaines, elle a bombardé illégalement le sol irakien, détruisant des bases du PKK.

La Turquie déclare exercer son droit de suite contre le PKK qu’elle considère comme une organisation terroriste.

Jusqu’à présent, toutes les requêtes irakiennes au Conseil de sécurité de l’Onu ont été ignorées.

Cependant, les choses ont changé depuis que l’administration Trump a fait savoir qu’elle considérait le PKK comme indispensable à sa lutte contre les jihadistes.

L’Irak est l’un des rares États arabes à maintenir des relations diplomatiques avec la Syrie.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.