Réseau Voltaire

La Communauté US du Renseignement et la Corée du Nord

+

Une polémique est en train de surgir au sein de la Communauté US du Renseignement : la Corée du Nord se serait engagée à détruire le site de lancement de missiles de Sohae, mais n’aurait pas l’intention de le faire.

Ce débat intervient après que le président Donald Trump se soit engagé à retirer les troupes US de Corée du Sud.

Cette situation n’est pas sans rappeler l’engagement identique pris par Jimmy Carter, durant la campagne électorale de 1976. Lorsqu’il fut élu président, la Communauté US du Renseignement et le Pentagone liguèrent leurs efforts pour empêcher le retrait US de Corée du Sud. En définitive, un rapport de la NSA, rédigé par John Armstrong, attesta que l’armée de Corée du Nord était devenue plus puissante que celle du Sud et que, par conséquent, retirer les troupes US reviendrait à livrer le Sud au Nord. Bien entendu, comme le rapport de l’Équipe B sur la puissance militaire soviétique de 1976, toutes les données étaient fausses. Le président Carter eut beau démettre de ses fonctions le commandant du PaCom, le général Singlaub, rien n’y fit. Accusé de mettre en danger un allié, il fut contraint de renoncer.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.