Réseau Voltaire
Thèmes

CentCom : Contrôle du « Moyen-Orient élargi »

 
 
Le Turkménistan réserve ses fournitures de gaz à la Chine, la Russie et l’Iran
La géopolitique des pipelines à un tournant capital
par Melkulangara K. Bhadrakumar
 
 
 
 
 
Théologie de la libération
Le document Kairos de Palestine
par Lucy Thaljieh, Nora Kort, Mgr Rafiq Khoury, Rev. Fadi Diab, Rev. Mitri Raheb, Rev. Naim Ateek, Rev. P. Jamal Khader, Rev. Yohana Katanacho, Sa Béatitude Mgr Michel Sabbah, Sa Grâce Mgr Munib Younan, Son Éminence Mgr Theodosios Atallah Hanna, Cedar Duaybis, Geries S. Khoury, Nidal Abu El Zuluf, Rifat Kassis, Yusef Daher
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lectures de vacances
Louis Massignon et les dessous de l’orientalisme français
par Gilles Munier
Louis Massignon et les dessous de l'orientalisme français Paris (France) | 10 août 2009
Au cours des vingt dernières années, Gilles Munier fut un homme de l’ombre, militant anti-impérialiste de la cause arabe en Palestine et en Irak. Il était alors le contact incontournable de bien des missions diplomatiques. Mais à la suite de la recolonisation de l’Irak par les armées anglo-saxonnes, en 2003, il a été mis en cause par la CIA et assigné à résidence en France pour l’empêcher de poursuivre son action. Mettant à profit ce repos forcé, il vient d’écrire Les Espions de l’or noir, un ouvrage historique, à la fois érudit et romantique. Qui mieux que lui pouvait dénouer les mystères des espions occidentaux au Moyen-Orient dans les deux derniers siècles ? Dans l’extrait que nous publions, il relève une facette méconnue du « grand islamologue » français, Louis Massignon : celui-ci était avant tout un agent de renseignement français, rival de Lauwrence (...)