Réseau Voltaire

La Syrie diffuse les aveux d’un mercenaire sur les armes chimiques

+

La télévision arabe syrienne a diffusé les aveux de Walid Hendi, un Syrien qui avait recruté pour soutenir les groupes armés.

L’homme a indiqué avoir participé à une section des Casques blancs et avoir dans ce cadre participé à la réalisation d’un film de la télévision turque mettant en scène une attaque chimique imaginaire à Alep. Il s’agissait de fabriquer une fausse preuve permettant d’accuser Damas de ne pas avoir respecté son engagement à détruire toutes ses armes chimiques et d’en avoir utilisé.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.