Réseau Voltaire

Des Iraniens fuient des persécutions religieuses dans leur pays

+

Un peu plus de 500 kurdes convertis au christianisme viennent de fuir l’Iran.

Selon eux, le gouvernement d’Hassan Rohani tolère sans problème les chrétiens de longue date, mais il réprime durement les convertis qu’il considère comme des traitres à l’islam passés sous influence occidentale.

Or, depuis le durcissement politique de l’Iran chiite, de nombreux kurdes iraniens abandonnent l’islam sunnite qu’ils considèrent comme une religion intolérante et cruelle. Ils se convertissent alors à ce qu’ils considèrent comme une autre religion locale, le christianisme.

Ces kurdes ont franchi la frontière et se trouvent donc en Turquie, pays qui ne devrait guère mieux leur convenir. À l’initiative du président Erdogan, l’Etat confisque un à un tous les monastères et églises du pays.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.