Réseau Voltaire

La Russie vient de terminer le démantèlement de l’arsenal chimique syrien

+

Le général russe Igor Kirillov a confirmé, le 25 août 2017, que son pays vient de démanteler deux sites d’armes chimiques de l’Armée arabe syrienne.

La République arabe syrienne avait démenti être impliquée dans l’attaque chimique de la Ghoutta, en août 2013. Elle avait alors confirmé disposer d’armes de ce type depuis les années 50 et ne pas être en mesure de les détruire. Elle avait rejoint le Traité pour l’interdiction des armes chimiques et confié à la Russie et aux États-Unis le soin de démanteler ses installations et de détruire ses stocks. Ce qui fut fait pour 25 sites. Cependant 2 autres sites, dont la localisation n’a toujours pas été révélée, étaient occupés par les jihadistes. Ils viennent d’être libérés et démantelés.

Les États opposés à la Syrie et leur presse ont par la suite accusé à de nombreuses occasions Damas d’attaques chimiques, bien que son arsenal ait été détruit ou occupé.

La Russie a transmis toutes les informations pertinentes à l’OIAC, organe chargé de l’application du Traité.

Actuellement, seuls deux États au monde ne sont pas signataires du Traité et conservent des stocks importants : Israël et l’Égypte.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.