Etat d’Israël
Censure des journaux et des médias
Bureau de la censure en chef
PO Box 7003
Tel-Aviv 61070

- Objet : Instructions en matière de censure - campagne militaire américaine en Irak.

Compte tenu de la situation présente en matière de sécurité, nous vous rappelons qu’il est obligatoire de soumettre à la supervision de la censure tous les matériaux susceptibles de représenter une menace pour la sécurité de l’Etat d’Israël et ses résidents, conformément à la liste de sujets sensibles en votre possession.

En particulier, il est interdit de publier les informations suivantes sans autorisation préalable de la censure :

1. Les emplacements précis des impacts de missiles. Dans les émissions radiophoniques et télévisées " live ", il est permis d’identifier les localisations des impacts dans la région de Tel-Aviv, de Haïfa, ou de Jérusalem, exclusivement. Toute autre information concernant d’autres localisations requiert l’autorisation de la censure, ou la publication d’une déclaration officielle du Commandement du Front Intérieur. Il est interdit, dans tous les cas, de rendre publique la chute d’un missile dans la mer ou dans toute localisation classifiée stratégique.

2. Il est interdit de rendre public le type de missile concerné avant la publication d’un communiqué autorisé du porte-parole des Forces israéliennes de défense, de même qu’il est interdit de publier des rapports d’envoyés spéciaux à ce sujet, étant donné les dangers que représenterait pour la vie humaine un éventuel rapport non autorisé.

3. Sont interdites les informations concernant les opérations des Forces israéliennes de défense dans tout secteur, ainsi que les plans opérationnels et la mobilisation des réservistes.

4. Est interdite toute collaboration avec des parties étrangères

5. Les débats du cabinet doivent être tenus secrets.

Dans les temps (délicats) que nous vivons, une extrême sensibilité au respect des instructions du bureau de la censure est requise. Dans les circonstances présentes, je sais que je peux compter sur votre entière coopération, comme il se doit.

Les bureaux de la censure : Tel-Aviv Censorship Base / Jérusalem Censorship Base

J’ajoute que les censeurs travailleront vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les deux centres de régulation des médias (au Ministère des Affaires étrangères à Jérusalem et à l’Hôtel David Intercontinental à Tel-Aviv) centres auxquels vous pouvez également vous adresser.

J’attends de vous que vous incitiez les journalistes, de manière générale, et les correspondants sur le terrain qui diffusent des informations en direct, ainsi que les sites Internet afférents, en particulier, à suivre ces instructions.

Traduction
Marcel Charbonnier

Traduction : Marcel Charbonnier, Le Point information Palestine