Réseau Voltaire
Thèmes

Globalisation économique

La théorie du « libre-échange », énoncée au XVIIIe siècle, visait initialement à empêcher les Néerlandais de fermer leur empire colonial au commerce anglais. Elle servit d’argumentaire politique à l’expansion coloniale britannique, imposant une division du travail à l’échelle internationale qui s’avéra beaucoup plus efficace pour piller les ressources que le système colonial lui-même.
En 1941, les Anglo-Saxons se donnèrent comme but de guerre le passage du mode d’exploitation colonial à celui de l’échange inégal après la victoire sur la tyrannie nazie. Ainsi la Charte de l’Atlantique promeut la décolonisation, le libre-échange et la libre-circulation maritime. Ce modèle fut formalisé en 1947 par les accords du GATT. Il a été renforcé à l’ère Reagan-Thatcher par un vaste mouvement de privatisation et de dérégulation.
En 1991 le président Bush père énonça sa vision d’un nouvel ordre mondial : la globalisation. L’objectif est de profiter du vide créé par la disparition de l’URSS pour étendre la domination anglo-saxonne en privilégiant l’expansion économique sur l’expansion militaire. Le nouveau modèle vise non seulement à une libre-circulation des produits, mais aussi des services et des capitaux, le tout régulé par un tribunal arbitral qui empiète sur la souveraineté des États. Il est aujourd’hui incarné par l’Organisation mondiale du Commerce.
Au XXIe siècle, ce processus se prolonge avec la dématérialisation de l’économie. Les Anglo-Saxons ferment leurs industries de biens de consommation pour ne garder que leur industrie militaire. Ils inventent une économie basée sur les « produits financiers » (c’est-à-dire la spéculation) et les redevances de la « propriété intellectuelle » (c’est-à-dire des droits d’usage). Ils étendent leur contrôle de la libre-circulation des biens et des services à l’espace aérien en prétextant la « guerre au terrorisme » et à l’espace maritime sous couvert de « lutte contre la piraterie ». Cependant, la colonisation anachronique de l’Irak en 2003 et son coût exorbitant manquent de provoquer l’effondrement financier de l’Empire. Le président Obama et le Premier ministre Brown tentent alors de sauver le système en vidant les places financières étrangères et en contraignant les capitaux à migrer vers les paradis fiscaux anglo-saxons. En outre, dans un mouvement concerté, les États occidentaux placent tous les moyens financiers publics au service de quelques banques privées qui peuvent alors non seulement éviter la chute, mais acquérir les sociétés défaillantes, dans un gigantesque mouvement de concentration des richesses.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« Horizons et débats », n°18, 6 août 2018
Souveraineté et globalisation économique
455. Souveraineté et globalisation économique Zurich (Suisse) | 7 août 2018
L’Etat souverain est indispensable – surtout dans une économie mondialisée, par Marianne Wüthrich / Préserver et étendre les droits – garantir la prospérité / La politique intérieure américaine mine la détente avec la Russie, par Hannes Hofbauer / Des paroles à Helsinki, attendues depuis longtemps, par Willy Wimmer / La colère et l’amertume de l’Occident face aux succès de la Russie. Que se passe-t-il après la rencontre entre Trump et Poutine ?, par Brian Cloughley / Plusieurs grands groupes français sont forcés d’abandonner leurs activités en Iran, par Hayat Gazzane / Les « antifascistes » dans le courant dominant allemand ? Ce n’est pas comme ça qu’on apaisera le pays, par Karl Müller / Le Diesel interdit de circulation ? Plaidoyer pour plus d’objectivité, par Rainer Schopf / Pourquoi j’aime être Suisse, par Wolfgang van Biezen / L’importance de l’enseignement des langues. Pour le maintien des langues anciennes, par Thibault Mercuzot, Delphine Le Corfec et Patrick (...)
 
« Horizons et débats », n°15-16, 9 juillet 2018
Une banque peut-elle lutter contre la financiarisation de l’économie ?
453. Une banque peut-elle lutter contre la financiarisation de l'économie ? Zurich (Suisse) | 9 juillet 2018
Les banques Raiffeisen en Suisse et le principe de la mutualité, par René Roca / Rencontre au sommet de Donald Trump et Vladimir Poutine / « Le but des banques Raiffeisen est le recours à l’entraide communautaire ». Felix Walker exige le retour de la banque à ses racines mutualistes, par Georg Koch / Quel espoir pour l’Allemagne ?, par Karl Müller / Les Européens ne devraient pas s’aligner sur les sanctions américaines contre l’Iran !, par Roland Hureaux / Angela Merkel rejette définitivement les Etats-Unis d’Europe d’Emmanuel Macron, par Alain Morau / L’effondrement du front russe, par Eberhard Hamer / « Lorsqu’on oeuvre pour les droits de l’homme, il faut de la patience, de la persévérance et de la passion », Interview d’Alfred de Zayas / Les 23 principes de l’ordre international d’Alfred de Zayas / L’Allemagne doit retrouver sa cohérence démocratique et pacifique. Au sujet du nouveau livre de Willy Wimmer « Deutschland im Umbruch », par Johannes Irsiegler / Traite des êtres humains et esclavage sexuel – (...)
 
 
 
 
 
« Horizons et débats », n°7, 3 avril 2018
Il n’y aura pas de crash pour la haute-finance
446. Il n'y aura pas de crash pour la haute-finance Zurich (Suisse) | 2 avril 2018
Le prochain crash est planifié. Celui qui veut profiter … et celui qui paie l’addition, par Eberhard Hamer / Le rapport de l’OSCE confirme dans l’ensemble le déroulement correct des élections. Vladimir Poutine élu avec 76% des voix / Washington a fait capoter les pourparlers sur la cyber-sécurité, par Arkady Savitsky / L’OTAN et l’UE entretiennent la diabolisation de la Russie, par Karl Müller / Le maintien de l’agriculture suisse n’est ni nostalgique, ni irréaliste, mais demeure une obligation, par Marianne Wüthrich / Je suis un paysan, pas un exploitant ! », Interview de Benoît Biteau / Démence, l’approche d’une maladie, par Rita Brügger / Ouverture d’un nouveau chapitre dans l’histoire du chou. Renaissance de la choucroute grâce à une idée novatrice, par Heini Hofmann / « Peindre sans détours ». Exposition des tableaux de Gabriele Münter à Munich, par Gisela Schlatterbeck-Kersten et Ingo (...)
 
 
 
« Horizons et débats », n°3, 5 février 2018
La Doctrine sociale de l’Église
442. La Doctrine sociale de l'Église Zurich (Suisse) | 21 février 2018
« Les mécanismes de contrôle dans le système financier actuel sont devenus écrasants ». « Quadragesimo Anno », plus actuel que jamais, par Heinrich Wohlmeyer / C’est confirmé : avec son expansion à l’Est, l’OTAN a bafoué toutes ses promesses. Les pires craintes de la Russie se réalisent, par Eric Margolis / Le Congo « post-Mobutu » : les Etats-Unis misent sur la carte rwandaise. Kleptocratie sans fin ? (partie 4), par Peter Küpfer / Aucun pays ne peut à la longue vivre par les mensonges politiques, par Karl Müller / Appel à la raison : détendre les relations Est–Ouest ! Gabriele Krone-Schmalz propose des solutions, par Carola et Johannes Irsiegler / « Priver les élèves des grands textes de la littérature, c’est les priver de leur identité ». Interview de Barbara Lefebvre / Fondateur du secourisme en montagne. Médecin, chasseur de chamois, guide de montagne et pionnier en médecine traumatique, par Heini (...)