Réseau Voltaire

Le Congrès se saisit du trucage du Renseignement US

+

Le président de la Commission de surveillance et de réforme du gouvernement à la Chambre, Jason Chaffetz, a écrit avec ses homologues républicains et démocrates des Commissions de Forces armées et du Renseignement, au secrètaire à la Défense, Ashton Carter.

Il lui demande de tenir informé au plus vite le Congrès des allégations du New York Times [1]et de The Daily Beast sur une plainte de 50 analystes du CentCom et sur l’enquête diligentée par l’Inspecteur général du Pentagone [2].

Depuis un an, les rapports de Renseignement sur la lutte contre l’Émirat islamique sont truqués sur le modèle de ce qui avait été fait, à l’époque de George W. Bush et Dick Cheney, pour justifier la guerre contre l’Irak, sauf qu’il s’agit cette fois de protéger Daesh.

Le conflit, que le Réseau Voltaire a traité un mois avant la presse états-unienne [3], opposant le groupe Petraeus/Allen/Clinton/Feltman entre dans le domaine public.

Documents joints

 

[1] “Inquiry Weighs Whether ISIS Analysis Was Distorted”, Mark Mazzetti & Matt Apuzzo, The New York Times, August 25, 2015.

[2] “Exclusive : 50 Spies Say ISIS Intelligence Was Cooked”, Shane Harris & Nancy A. Youssef, The Daily Beast, September 9, 2015.

[3] « Syrie : Obama désavoue le général Allen et le président Erdoğan », Réseau Voltaire, 28 juillet 2015.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.