Réseau Voltaire

Syrie : des rebelles « made in CIA » attaquent l’armée US

+

Les « rebelles » formés et armés par la CIA en Syrie ne le sont plus. Désormais seuls, ces « rebelles » —qui, contrairement à ce que leur appellation laisse supposer sont majoritairement étrangers— se rapprochent de la Turquie.

Or, depuis novembre 2016, la Turquie s’inquiète des ambitions des groupes kurdes formés et armés par le Pentagone. Ankara n’a cessé de mettre en garde Washington qui est à la fois allié des Turcs et des kurdes.

Les « rebelles » —pas l’armée turque— ont donc offert au président Recep Tayyip Erdoğan la possibilité de résoudre cette contradiction : ils ont attaqué les troupes régulières des États-Unis au Nord de la Syrie.

De nombreux incidents sont rapportés depuis le mi-août, suscitant la colère du Pentagone contre Ankara.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.