Réseau Voltaire

Que se passe-t-il en Jordanie ?

+

Le roi Abdullah II de Jordanie a annoncé que les princes Ali, Faiçal et Talal se retiraient de leurs fonctions militaires.

Le prince Ali ben Al Hussein est le fils de l’ancien roi Hussein avec sa troisième femme. Il commandait la Garde royale. Alors que les États-Unis songeaient à rétablir la monarchie en Iraq, il a épousé la journaliste de CNN, Rym Brahimi. Celle-ci est la fille de Lakhdar Brahimi, un des organisateurs du coup d’Etat algérien contre les islamistes qui était à l’époque le représentant spécial de l’Onu en Iraq. Mais la politique US changea et le pouvoir fut transmis à un gouvernement républicain provisoire. Le prince Ali est par ailleurs président de la Fédération jordanienne de football. Il fut candidat plusieurs fois en vain à la présidence de la FIFA.

Le prince Faisal bin Hussein (à l’arrière-plan sur la photo) est le fils du roi Hussein avec sa seconde femme. Il était chef d’état-major adjoint et, par ailleurs, membre du Comité olympique international. Il faisait office de régent lors de l’absence hors du pays du roi Abdallah II.

Le prince Talal bin Muhammad est un cousin du roi. Il était le nouveau directeur du Conseil de sécurité nationale.

Officiellement les trois princes ont à la fois été mis à la retraite et ont reçu une promotion honorifique. Officieusement, ils ont été placés en résidence surveillée.

Le palais a instauré la censure sur cette « promotion » et menacé quiconque présenterait les évènements en portant atteinte à la famille royale.

La presse arabe assure que les deux princes ont tenté un coup d’État avec l’aide de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis. La famille royale jordanienne est très liée au Royaume-Uni qui tente actuellement de réorganiser des alliances au Moyen-Orient contre l’Arabie saoudite et les Émirats.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.