Réseau Voltaire

À Riyad, le clan Nayef perd la Sécurité de l’État

+

Depuis le coup de palais qui a éliminé le clan du prince héritier Mohammed ben Nayef à Riyad, celui-ci croyait contrôler encore le ministère de l’Intérieur qui avait échu au gendre du prince déchu.

Cependant, le roi Salmane vient de créer un organisme de Sécurité d’État qui lui est directement rattaché. Selon l’agence de presse officielle, plusieurs départements du ministère de l’Intérieur, dont le service du Renseignement, ainsi que les unités chargées de la lutte contre le terrorisme et son financement, seront désormais sous l’autorité du nouvel organisme.

Simultanément, le roi a également limité les pouvoirs du fils du roi Abdallah qui commande la Garde royale. Pour ce faire, il en a remplacé le général-en-chef.

Dans les prochaines semaines, le roi Salmane devrait abdiquer au profit de son fils, le nouveau prince héritier. Celui-ci disposera alors d’un pouvoir sans partage.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.