Réseau Voltaire

La guerre civile se poursuit à Qatif (Arabie saoudite)

+

Depuis fin 2011, de nombreuses manifestations anti-gouvernementales ont eu lieu à Qatif (province saoudienne sur le Golfe persique). Depuis trois mois, les « Aigles de Nayef » (unité de police saoudienne qui a réprimé la révolution au Bahreïn) y « maintiennent l’ordre ».

Utilisant des blindés et bombardant les rebelles d’Al-Awamia, la police a totalement détruit le quartier Moussawara et s’apprête à donner l’assaut du quartier Chouweikat.

Les manifestants sont tous chiites, tandis que les « Aigles de Nayef » sont tous wahhabites.

Le 2 janvier 2016, la monarchie absolue faisait décapiter le chef de l’opposition nationale, le cheikh chiite Nimr Baqr al-Nimr, bien que celui-ci se soit fermement opposé à la violence. Il n’y a donc plus aujourd’hui de possibilité de dialogue, faute de représentation de l’opposition.

Les Nations unies assistent silencieusement à ce massacre, tandis que l’Arabie saoudite prépare l’abdication du roi Salman et l’accès au trône de son fils le prince Mohammed.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.