Réseau Voltaire

Pour Mattis, l’occupation militaire US de la Syrie est légale

+

Répondant à une question sur le statut des troupes US en Syrie, le secrétaire à la Défense, James Mattis, a prétendu que son pays avait l’aval des Nations unies pour en chasser Daesh.

Poursuivant sur sa lancée, il a déclaré que les troupes US ne se retiraient pas tant que le processus de Genève ne sera pas terminé, afin de prévenir le retour de Daesh.

Le gouvernement constitutionnel de Damas dénonce l’occupation illégale par Washington du Nord de la Syrie ainsi que diverses implantations à la frontière iraquienne et dans le Sud.

Q : You know, Assad says Iran and Russia were invited into his country, you were never invited in ; you’re there illegally. What legal standing do you have to — to you know, be in Syria ?

SEC. MATTIS : You know, the U.N. said that ISIS — basically we can go after ISIS. And we’re there to take them out. But that doesn’t mean we just walk away and let ISIS 2.0 pop back around ? as if we’re surprised either. So we got to get the U.N.-brokered effort in Geneva to take this thing forward.

Source : “Hallway Press Gaggle by Secretary Mattis”, US Department of Defense, November 13, 2017.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.