Le Pentagone reporte le procès du « cerveau » du 11-Septembre
Réseau Voltaire

Le Pentagone reporte le procès du « cerveau » du 11-Septembre

+

Le Pentagone a reporté, sans date d’audience, le procès de Khalid Sheikh Mohammed, qu’il présume être le cerveau des attentats du 11 septembre 2001.

Enlevé par un commando US au Pakistan, le 1er mars 2003, puis interné dans une prison secrète en Jordanie et longuement torturé, le procès de l’accusé que le Pentagone assure être Khalid Sheikh Mohammed est encore une fois ajourné.

En 2009, le jugement du prévenu par un tribunal civil avait été annoncé. Cependant, l’affaire était ultérieurement déférée devant une cour martiale. En 2016, l’administration Obama parvenait illégalement à détruire les éléments de preuves de la défense. Depuis lors, le procès a été remis plusieurs fois et ne devrait jamais avoir lieu.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.