Des milliers de Palestiniens ont manifesté jeudi devant un hôpital de Rafah (bande de Gaza) pour protester contre l’assassinat par Israël du chef du groupe armé palestinien, les Comité de la résistance populaire, Jamal Abou Samhadana.

Les manifestants ont scandé des slogans anti-israéliens, promettant de venger la mort d’Abou Samhadana.

L’aviation israélienne a bombardé jeudi un camp d’entraînement palestinien situé près de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, tuant Abou Samhadana et trois autres personnes, selon des témoins et des sources hospitalières.

Selon les mêmes sources, l’attaque visait Abou Samhadana, en réunion avec des responsables du groupe armé de son mouvement dans le camp.

Un porte-parole de l’armée israélienne a affirmé qu’Abou Samhadana préparait des attaques anti-israéliennes.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)