Ainsi donc, nous avons dépensé 4 milliards de dollars, mis en jeu la vie de nos bérets verts et de nos meilleurs pilotes, pour que les Russes nous précédent au Kosovo. Quelle est donc cette danse de la paix que Clinton joue avec Milosevic, un type qu’il assimilait hier à Hitler ? Comment donc, après de tels bombardements, les Serbes ont-ils pu conserver intactes leurs forces, et faire décoller, le jour de la paix, 11 MIG en parfait état sur des pistes d’envol encore utilisables ?