L’un des mobiles qui poussent les Russes à s’imposer au Kosovo est l’affront qu’ils ont subit quant à l’inefficacité de leur armement et de leur stratégie en Yougoslavie. En effet, la RFY était dotée d’armements russes pour maîtriser les airs depuis le sol. Ces matériels se sont avérés efficaces à basse et moyenne altitude, et inopérant à haute altitude. Cette situation a permis aux États-Unis de tester le système Joint Direct Attack Munition (JDAM) qu’ils venaient de mettre en place quelques jours avant le début des hostilités. 300 à 400 de ces bombes, guidées par satellites, ont été utilisées sur un total de 23 000 bombes et missiles. Les JDAM coûtent 20 000 $ pièce, contre 60 000 $ pour les bombes guidées au laser utilisées en Irak, et 1 000 000 $ pour les missiles de croisière. Cette nouvelle génération de munitions intelligentes a abattu la doctrine stratégique russe.