" , en 1982, l’autre à la demande de la commission d’enquête. L’analyse très complète et très fine à laquelle ont procédé les Renseignements généraux (...)" />
Réseau Voltaire

Rapport de la Commission d’enquête parlementaire française sur les sectes - L’évaluation par les Renseignements généraux

+

Le phénomène sectaire fait l’objet, depuis une vingtaine d’années, d’un suivi régulier par les Renseignements généraux. Toutefois, l’actualité du phénomène et les moyens limités de la DCRG n’autorisent pas l’exécution fréquente de travaux de synthèse.

Deux bilans ont à ce jour été dressés, l’un dans le cadre de l’élaboration du rapport de M. Alain Vivien " Les << sectes en France>> " , en 1982, l’autre à la demande de la commission d’enquête.

L’analyse très complète et très fine à laquelle ont procédé les Renseignements généraux retient une définition de la secte fondée sur la dangerosité supposée des différents mouvements, elle-même déduite de l’existence d’un ou plusieurs indices parmi les suivants : déstabilisation mentale, exigences financières exorbitantes, rupture avec l’environnement d’origine, atteintes à l’intégrité physique, embrigadement des enfants, discours antisocial, troubles à l’ordre public, démêlés judiciaires, détournements des circuits économiques, infiltration des pouvoirs publics. Sur ces bases, ont été recensés, dans le cadre de chaque département métropolitain, les associations remplissant l’un au moins de ces dix critères.

Ils ont de surcroît distingué, pour chaque mouvement, " l’organisation mère " des différentes " filiales " qui gravitent autour d’elle, que celles-ci soient " officielles " (antennes locales portant le nom de la secte), ou " masquées " (associations diverses, voire sociétés civiles ou commerciales).

Les différentes " organisations-mères " ont, de plus, fait l’objet d’une évaluation quantitative permettant de les répartir entre celles qui comptent moins de 50 adeptes, entre 50 et 500 adeptes, entre 500 et 2.000 adeptes, plus de 2.000 adeptes. Il est à signaler que seul le mouvement des Témoins de Jéhovah dépasse en France les 10.000 fidèles (leur nombre est évalué à 130.000).

Pour la plupart, les mouvements ésotériques ou se rattachant à l’anthroposophie (), bien que prédisposant parfois des individus fragilisés à un " cheminement sectaire " , n’ont pas été mentionnés, en raison de leur innocuité objective. De même, l’immense majorité des groupes se réclamant exclusivement du Nouvel Age, multiples et à l’audience souvent confidentielle, ont été exclus de cette étude car se situant encore aux " franges sectaires " .

L’agrégation, au niveau national, des résultats obtenus par département permet de tirer un certain nombre d’enseignements, relatifs au nombre des sectes en premier lieu, à celui de leurs adeptes en second lieu, à la dynamique du mouvement enfin.

LES STRUCTURES SECTAIRES

Le nombre de mouvements recensés par la DCRG et répondant à l’un des critères de dangerosité indiqués ci-dessus s’élève aujourd’hui à 172 pour les " organisations-mères " . L’inclusion des " filiales " dans l’étude permet de constater l’existence, en France, d’une véritable " nébuleuse sectaire " comptant plus de 800 satellites.

Une étude de la répartition géographique des sectes montre que le phénomène n’a pas une ampleur uniforme sur le territoire français.

Les organisations mères se concentrent pour l’essentiel sur quatre grandes régions (carte n\xfb 1) :

- la première englobe l’Ile-de-France et ses départements limitrophes pour s’étendre jusqu’à la Manche et une partie de la Bretagne ;

- la seconde irradie autour de l’estuaire de la Gironde pour toucher le Nord de l’Aquitaine et le Sud de la région Poitou-Charentes ;

- la troisième dessine le sillon rhodanien pour s’élargir à la quasi-totalité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ;

- la quatrième enfin est circonscrite à deux départements lorrains, la Moselle et la Meurthe et Moselle.

A l’inverse, les régions Centre, Nord-Pas-de-Calais, Maine et Loire, Franche-Comté semblent relativement épargnées.

L’inclusion des " filiales " dans la représentation cartographique ne modifie pas la représentation du phénomène sectaire, même si elle accroît l’impression de diffusion sur l’ensemble du territoire national (carte n\xfb 2).

Cette impression est encore accrue si l’on adjoint à cette dernière représentation cartographique l’influence représentée par les Témoins de Jéhovah, dont les lieux de culte ( " salles du royaume " ) sont nombreux dans un certain nombre de départements peu touchés par le reste du phénomène sectaire, notamment le Calvados, le Finistère, les Pyrénées Atlantiques, le Doubs (carte n\xfb 3).

LES ADEPTES DES SECTES

Même s’il est difficile de procéder à un chiffrage précis, tant il est ardu de distinguer le véritable adepte du disciple occasionnel ou du simple sympathisant, les Renseignements généraux estiment à 160.000 le nombre d’adeptes au moins occasionnels, et à 100.000 le nombre de sympathisants.

Il est cependant nécessaire d’affiner ces résultats en faisant valoir que 80 % des mouvements regroupent moins de 500 adeptes, près de 60 sectes comptant même moins de 50 adeptes. On constate donc une concentration du phénomène sectaire sur une quarantaine de mouvements, dont on verra, de surcroît, que ce sont ceux qui répondent le plus souvent à un grand nombre de critères de dangerosité.

Les listes suivantes présentent, classées par ordre alphabétique et pour chaque classe d’effectifs définie, le nom des mouvements pouvant, à l’aune des critères définis, être qualifiés de sectaires.

- Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes :

Alliance Rose Croix / Association Recherches Culturelles

AMPARA

Association Culturelle ALPHA

Association de soutien à l’oeuvre de Sundari - L’Ecole de l’essentialisme

Association Le Droit de survie

Association spirituelle d’Haidyakhan

Centre d’applications psychiques "Raphaël"

Centre d’épanouissement et aide François de Sales

Centre de développement humain

Centre de thérapie Dalmatie

Clé de l’univers

Club prélude à l’Age d’or

Communauté de la Thébaide

Communauté Les boucheries

Cosmicia

Cosmos - Intuition - Ailes

Dakpo Shampa Kadgyu

Ecole de la préparation de l’évacuation extra terrestre

Eglise Khristique de la Jérusalem Nouvelle ordre de Raolf, d’Arnold et d’Osmond

Eglise philosophique Luciférienne

El - Etre son corps

Emissaries of the divine light

Enseignement et thérapie de recherches évolutives

Etre-Exister-Energétique

Fondation Saint-germain

Grande loge souveraine internationale magique et theurgique de rite égyptien - Cagliostro

Ermitage du Christ de la paix

Imagine

Insight seminars - Innergy

Institut de psychanimie

Institut de recherches psychanalytiques

Institut Frank Natale

Kofuku no kagaku (institut pour la recherche du bonheur de l’homme)

L’arbre au milieu

La nouvelle ère

Le suicide des rives

Landmark education international - Le forum

Le club des surhommes

Le village du verseau

Les amis de la confrérie Saint-Andréas

Les amis de Marie - Les pauvres de Marie

Les croisés de la nouvelle Babylone

Les jardins de la vie

Loisirs et santé - Le corps miroir

Lumière dorée

MAEV

Méthode Sylva de contrôle mental

Ordonnance des scribes scientifiques et des mystères initiatiques

Ordre des chevaliers de France et de la Trinité Sainte

Ordre du temple universel

Red concept limited

Révélation de la 7ème heure

Sanctuary

Savoir changer maintenant

Shinji Shumeikai France

Spiritual Emergence Network France - Respiration holotropique

Viveka

- Mouvements sectaires de 50 à 500 adeptes :

Amis de la croix glorieuse de Dozule

Arche de Marie

ASPIRAL

Association de défense des libertés d’expression dans l’institution française (ADLEIF)

Association de méditation en France

Association Nouvelle Acropole France (ANAF)

Association pour l’unification du christianisme mondial

Association pour la promotion des arts industrieux (APPAI)

Association pour la recherche et l’étude de la survivance (APRES)

Association Vo Vi de France - Amis de la Science du non être de France

ATHANOR

AZAZEL INSTITUTE INC

Centre d’Etudes Gnostiques

Centre d’information OSHO

Centre de documentation et d’information et de contact pour la prévention du cancer

Centre de méditation Mahatayana

Centre du cygne Djivana Prana - Source de vie

Centre du Paraclet

Centre international de parapsychologie et de recherche scientifique du Nouvel Age

Cercle initiatique de la licorne Wicca occidentale

Comètes oxygènes - Le moulin du soleil

Communauté pour la propagation de la vie universelle

Communion de satonnay

Eckankar France

Eija

Energie et création - Energie et créativité

Energy world

Espace culturel Etre maintenant (ECEM)

Etude tradition et recherche en énergétique (E.T.R.E.)

Faculté de parapsychologie

Famille de Nazareth

Fédération française pour la conscience de Krishna

Fédération internationale pour le développement de l’alimentation instinctive (FIDALI)

Fondation Elan vital

Harmonie holistique

Humana France - TVIND

Iesu no mitama kyokai (Eglise du Saint Esprit de Jésus)

Institut de recherche physique et conscience

Institut de Saint-Preux

Institut des sciences holistiques de l’Ouest

Institut théologique de Nimes

L’Eglise à Paris

La famille (ex-enfant de Dieu)

La science du mental

La voie de la lumière (unité de recherches pour l’évolution de la lumière)

La voie internationale

Le grand logis

Lectorium rosicrucianum (Rose-Croix d’or)

Lumière du Maat

Maha Shakti Mandir

Mandala 33

Mission Swmi Atmananda Atma Bodha Satsanga

Mission Timothée

Mouvement humaniste

Office culturel de Cluny - Fédération nationale d’animation globale

Ogyen Kunzang Choling

Ordo Templi Orientis

Ordre apostolique - Therapeutic healing environment

Ordre du Graal ardent

Ordre du lys et de l’aigle

Ordre monastique d’Avallon

Ordre rénové du Temple (ORT)

Oxyon 777 (ex-Harmonia)

Paravidya sagesse suprême

Partage international communication

Philosophe de la nature

Reine de la paix - Ordre du coeur immaculé de Marie et de Saint Louis de Montfort

Reiyukai

Saint Bani

Saman

Seimeikyo Europe

Siderella

Sister mouvement rasta

Société holosophique de France

Star’s edge international - Méthode Avatar

Sukyo Mahikari - Lumière de vérité

Tradition Famille Propriété

Trans-mutations

Venture

Vital Harmony SA

- Mouvements sectaires de 500 à 2.000 adeptes :

Alliance universelle

ANTHROPOS - Association pour la recherche sur le développement holistique de l’homme

Association Subud de France - Susila Dharma France

Association Sri Chinmoy de Paris

Culte Antoiniste

Domaine d’Ephèse

Eglise évangélique de Pentecôte de Besançon

Eglise universelle de Dieu

Eglises du Christ international en France

Fraternité blanche universelle

Fraternité Notre Dame

Invitation à la vie intense

L’oeil s’ouvre

La maison de Jean

La parole de foi - Evangélisation mondiale

Mouvement du Graal en France

Ontologie méthodique culture et tradition

Paris Dharma Sah - Lotus Sangha of European social buddhism

Société internationale de trilogie analytique -sarl-

Union des associations centres et groupes Sri Sathya Sai

Université spirituelle internationale des Brahma Kumaris

Vie chrétienne en France - Centre de vie chrétienne

Viswa Nirmala Dharma - Sahaja Yoga

- Mouvements sectaires de 2.000 à 10.000 adeptes :

Association Lucien J. Engelmajet

CEDIPAC SA (ex-GEPM)

Chevaliers du Lotus d’or

Communauté des petits frères et des petites soeurs du Sacré-coeur

Eglise de scientologie de Paris

Eglise néo-apostolique de France

Eglise universelle du royaume de Dieu

Energie humaine et universelle France - HUE France

Institut de science vedique maharishi Paris - C.P.M. - Club pour méditants ( " Méditation transcendentale " )

Mouvement Raëlien français

Shri Ram Chandra Mission France

Soka Gakkai internationale France

Enfin, le nombre des Témoins de Jéhovah peut être estimé à 130.000.

DYNAMIQUE DU PHENOMENE SECTAIRE

On pourrait a priori penser apprécier la dynamique du phénomène sectaire en comparant les deux bilans dressés à treize années d’intervalle par les Renseignements généraux ().

Un certain nombre de raisons interdisent toutefois de pouvoir tirer des conclusions significatives d’une telle comparaison. En effet :

- l’enquête de 1995, à la différence de celle effectuée en 1982, n’incorpore pas les résultats de l’enquête (en cours) dans les DOM-TOM ;

- la moindre sensibilisation des enquêteurs à la spécificité du phénomène sectaire n’avait pu, en 1982, permettre d’inclure dans l’étude les " filiales masquées " ;

- la qualification de certains mouvements considérés comme sectaires en 1982 (dissidences chrétiennes, anthroposophie, groupes ésotériques) a été revue en 1995. A l’inverse, de nouveaux mouvements ont été qualifiés de sectaires en 1995 alors qu’ils n’apparaissaient pas comme tels en 1982 (Association Lucien J. Engelmajer, dite " Le Patriarche " ). La question reste de surcroît pendante pour des groupements récemment apparus, qui n’ont pas été retenus en 1995 (Le Groupement, Herbalife).

Seules de grandes tendances peuvent donc être dégagées, qui peuvent être synthétisées dans le tableau ci-après :

1982

1995 Nombre de mouvements

 190

 170 Nombre de filiales

non estimé

 800 Nombre d’adeptes

 100.000

 160.000 dont Témoins de Jéhovah

75.000

130.000 Nombre de sympathisants

" 50.000

" 100.000

La plus importante semble être la multiplication des " filiales " des mouvements sectaires, beaucoup plus nombreuses aujourd’hui que celles décelées en 1982, même si un dénombrement précis n’avait pas alors été effectué. Comme il a déjà été dit, le phénomène des " satellites cachés " était embryonnaire à l’époque et, de façon générale, les sectes étaient nettement moins disséminées qu’aujourd’hui. A titre d’exemple, on mentionnera que, selon la DCRG, près de 60 filiales sont rattachées à l’Eglise de Scientologie.

L’augmentation du nombre de mouvements sectaires est indéniable. Une étude typologique (cf. infra) montre que cette augmentation est due pour partie à la vigueur du courant " Nouvel Age " , qui a vu le nombre de ses structures considérablement augmenter, même si celles-ci ne rassemblent qu’un faible nombre d’adeptes.

La progression du nombre d’adeptes et de sympathisants est considérable puisqu’elle est de 60 % pour les premiers et de 100 % pour les seconds.

Même si elle ne peut être mesurée avec une exactitude scientifique, la dynamique sectaire est donc importante, quel que soit le critère retenu pour l’apprécier.

Cette appréciation est corroborée par les constatations, plus indirectes, des experts ayant étudié le phénomène sectaire.


Source : Assemblée nationale. http://www.assemblee-nationale.fr

Rapports officiels

Rapports d’institutions nationales et internationales classés par thème.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.