Confirmation : le SouthCom a organisé le renversement du président Zelaya au Honduras
Réseau Voltaire

Confirmation : le SouthCom a organisé le renversement du président Zelaya au Honduras

| Paris (France)
+

Dans notre édition du 29 juin 2009, Thierry Meyssan indiquait que le SouthCom avait organisé le renversement du président Zelaya au Honduras [1]. L’édition française de son article indiquait en outre, en légende d’une photo (malheureusement absente de certaines versions étrangères) que la base US de Soto Cano est dirigée par le le colonel Richard A. Juergens, lequel aurait supervisé en 2004 le renversement du président haïtien Jean-Bertrand Aristide, selon le même scénario.

Ces informations, largement reprises dans la presse internationale, ont été démenties par le département d’État qui a nié toute implication US dans le coup d’État militaire.

Or, le plan de vol de l’avion ayant servi à l’expulsion du président Zelaya a été rendu public, le 14 août 2009, par le président nicaraguayen Daniel Ortega. Il montre que l’avion a décollé de la base militaire US de Soto Cano (anciennement connue sous le nom de Palmerola Air Base).

[1] « Le SouthCom prend le pouvoir dans un État membre de l’ALBA », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 29 juin 2009.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.