Des parlementaires de la Knesset israélienne ont décidé de tendre la main en direction de la communauté chrétienne internationale en créant le premier comité parlementaire destiné à renforcer les liens avec les organisations chrétiennes pro-israéliennes du monde entier [1].
« Nous avons besoin de leur aide pour lutter contre la délégitimation d’Israël qui devient de plus en plus forte », a déclaré Yuri Shtern, d’Union nationale (ce parti regroupe l’extrême droite et les russes ultranationalistes d’Israël Beitenou), qui co-préside le groupe avec Yair Peretz, du Shas, une autre formation d’extrême-droite.
D’après Yuri Shtern, « Israël n’a pas de meilleur ami dans le monde que les États-Unis, et cela n’est pas peu dû à nos amis chrétiens en Amérique, et nous espérons voir la même chose se produire en Europe et ailleurs ».
Des hommes politiques israéliens, tels que le ministre d’Union nationale Benny Elon, se sont déjà individuellement tournés vers des groupes et des hommes politiques chrétiens. Mais aucun lobby formel n’avait été constitué au sein de la Knesset pour promouvoir de tels contacts et aider les Chrétiens en Israël.
Les représentants de trois organisations sionistes chrétiennes majeures envisagent d’assister à la réunion inaugurale du comité parlementaire qui doit se tenir dans quelques semaines : il s’agit de Bridges for Peace, des Christian Friends of Israel et de l’International Christian Embassy in Jerusalem (ICEJ).
Le président de cette dernière organisation a déclaré que son équipe « saluait cette initiative comme une opportunité de soutenir encore plus Israël en portant à la connaissance des membres de la Knesset le travail vital que les sionistes chrétiens accomplissent pour et au nom de l’État ».

Source
Jerusalem Post (Israël)

« MKs create ’Christian Allies Caucus’ », par Tovah Lazaroff, Jerusalem Post, 6 janvier 2004.

[1] La création de ce groupe parlementaire est une conséquence du Sommet de Jérusalem auquel nous avions consacré une enquête exclusive, largement reprise dans la presse internationale.